Vous êtes ici :   Accueil » Lexique aéronautique
 
 
La vie du club
L'aéromodélisme
 ↑  
Calendrier
Petites Annonces

A      - accélération : voir nombre de G. 
 
- accu : réservoir d’énergie qui se signale par étincelle, chaleur ou fumée. 
 
- acrobatie : évolution hardie pas toujours volontaire. 
 
- aérocryptographie : hiéroglyphes connus des seuls voltigeurs.
 
- aérodynamique : science expérimentale qui ne manque pas de se venger quand on la néglige. 
 
- aileron : est plutôt carré. 
 
- amerrissage : test pilotier ; ceux qui échouent sombrent sous une tempête de sarcasmes et doivent savoir ramer. 
 
- amis : le pilote a deux amis : Johnny Walker et Martin Baker. 
 
- anticipation : base du pilotage et genre littéraire prisé dans l’aéronautique. 
 
- antigravitation : sa recette est jalousement gardée par des petits hommes verts qui ne manquent pas une occasion de se foutre de notre gueule. 
 
- apéro : synonyme de débriefing. 
 
- Ariane : à force de travail son fil devint assez long pour la mener dans l’espace. 
 
- atterrissage : toujours et variablement commenté : Aââh ! … j’en pleure !…Oh !…Aïe !…Le boulêêt !…Le con ! Cette dernière exclamation annonce souvent un gros travail à l’atelier. 
 
- attaque : bord accueillant les gnons des herbes, branches, portes…etc. 
 
- atmosphère : la faible densité de celle de Mars exige des vitesses incompatibles avec l’aéromodélisme ordinaire. 
 

B      - bar : voir apéro. 
 
- bel : un bel avion est bon à voler comme une belle fille est bonne à baiser mais le bel avion vous baise plus souvent ( qui a dit quoique… ) 
- bimoteur : double les pannes ; se doit d’être contrarotatif supraconvergent. 
 
- bordel ! : expression d’usage commun proférée quand on a oublié l’empennage, la verrière, le carburant, la radio…ou de charger les accus. 
 
- boulet ! : qualificatif critique néanmoins amical. 
 
- break : voiture de modéliste dont le hayon ne doit pas être en lambeaux.
  : manœuvre d’évitement ou avion s’écartant de son groupe en vol. 
 
C     - centrage : âge moyen ; personne n’est d’accord sur sa place . 
 
- contrarotatif : solution classique, élégante, bénéfique et oubliée. 
 
- corde : il en manque toujours une pour attacher le parasol. 
 
- couple : induit parfois des effets délicats à maîtriser.( qui a dit comme dans la vie ? ). 
 
- crash : onomatopée du dernier bruit d’un avion . 
 

D     - déclenché : trop tirer fait déclencher (qui a dit comme dans la vie ?) 
 
- dérive : du pied le môôvais ! …du pied ! 
 
- divergent : comportement naturel d’un aéronef qui s’écarte de plus en plus de la trajectoire souhaitée. 
 
- dosage : il n’y a pas d’unité commode pour le chiffrer, sinon le chouia, la petite cuiller et son multiple la louche et pour les minimes quantités l’infinitésimal pet en plus. 
 
- drone : le badaud s’arrêtant pour l’admirer a renommé le champ d’aviation "arèodrone". 
 
E      - elle : faute d’elle on ne peut convoler.     
 
 - écolo :   si on compte  les  pertes dans la centrale à la génération, dans les transfos, en ligne, à     la  distribution, au chargeur, à la charge des accus, à la restitution …l’avion électrique est de loin le plus consommateur d’énergie et le plus polluant. 
 
- énergie totale : somme de la potentielle et de la cinétique ; fait bien dans la conversation où elle n’est pas facile à placer. 
 
- empennage : contrairement à son nom porte rarement des plumes. 
 
- erreur : bénéfique si reconnue, maléfique si ignorée, mortelle si persistante. 

F      - finesse : denrée rare , fruit de puissants travaux aérodynamiques ou conversatoires. 


G    - gravité : moteur des planeurs qui ne fait jamais défaut. 

 
- gratouiller trop de G est un facteur de rupture (qui a dit comme dans la vie?) 
 
H    - hélicoïdal : souffle en tire-bouchon de l’hélice aux effets généralement contrariants. 
 
- housses : pour protéger les ailes . On les perd souvent d’où l’expression : " où s’qu’elles sont ?" 
 
- hydravion : je vous dis que y’a pas mieux !
c’est à Vieure qu’on bouffe le mieux !
c’est à boire à boire à boire
c’est à boire qu’il nous faut 
eau !…eau ! …eau !… eau ! … (faux jeton!) 
 

I         - inertie : autre facteur de casse et qualificatif administratif. 


J        - joli ! : exclamation soulignant une manœuvre réussie. 

 
- jus : consommable liquide, ionique ou apéritif. 
 

K     - kilos : autre facteur de casse . 
 
- kolossale merde ! : se dit d’un bazar qui erre à l’encontre des vœux du pilote.
 
  
L      - limites : l’aéronautique en est pleine : charge, vitesses haute ou basse, plafond, autonomie,
                réglementation, capacité du pilote…Seul le ciel est sans limite. 


           - looping : nom générique utilisé par le béotien pour évoquer les acrobaties.



M   - meilleur : en aéronautique le meilleur matériel est tout juste assez bon. 
 
- mécanique : une foutue mécanique n’est pas encore cassée ; une mécanique foutue l’est. La mécanique de vol est la discipline qui combine l’aérodynamique et les mécaniques inertielle et vectorielle ; malgré son développement elle demeure incapable de reproduire le vol de l’oiseau avec un rendement acceptable.
 
- moteur : à caoutchouc, puis thermique, puis électrique ; pas de successeur à l’horizon, les soucoupistes n’ayant pas révélé leur truc. 
 
- Murphy : célèbre pilote à Edwards en 1949, à l’origine des lois du même nom, dites de l’emmerdement maximum, qui sévissent dans l’aéronautique ; exemple : Si vous n’avez jamais eu cette panne c’est pour bientôt , si c’est une panne inconnue par définition vous l’avez déjà ! 

 

N     - Nevers : connu pour sa botte, ses nougatines et son club d’aéromodèlisme. 
 
- nanar : remarquable petit hydro de l’AMN, aile à revêtement travaillant sans longeron et coque mise au point en bassin de carène (la piscine de Paulo!) 



O    - oh merde ! : exclamation consécutive à la casse. 
 
- oiseau : objet de jalousie. 


P     - pas : avance par tour d’une hélice. 
 
- pas si tant ! : égale trop. 
 
-« à pas variables » était le titre de la chronique de Jacques Noetinger, célèbre pilote essayeur, boiteux après un accident. Les aéronefs testés étaient dotés évidemment d’appâts variables.
 
- pavé : le pilote doit se tenir au haut du pavé. Certains aéronefs méritent ce qualificatif , celui de boulet est réservé aux pilotes . 
 
- pet de lapin : minuscule ascendance ou petite unité de mesure. 
 
- peuchère ! : exclamation du midi devant un avion de prix maxi. 
 
- pilote : se juge à son dernier atterro et à ses circuits de tour de piste et cérébraux. 
 
- piqué : figure de peu d’avenir si on la prolonge . 
 
- pompe : grosse ascendance, le degré suivant est l’ascenseur. 
 
- putain ! : voir oh merde ! ( putain de merde est de la dernière gravité et mesure souvent l’effet de celle ci.) 

 

Q    - queue : toujours intacte dans les crashs. Queue de vache est une expression oubliée désignant les qualités de vol ou              la trajectoire d’un nouvel aéronef aux essais. 



R     - racer : avion dont la durée de vie est inversement proportionnelle à la vitesse. 

 
- réaction : de l’oiseau à la fusée tout aéronef se propulse par la quantité de mouvement fournie par le déplacement relatif, consommateur d’énergie, d’une masse gazeuse . 
 
- réflexe : ennemi de l’aviateur car souvent mauvais ; il vaut mieux anticiper. 
 
- résultante : jamais là où on voudrait. 
 
- remorquage : on se doit de remercier celui qui s’y colle. 
 

S      - sinusoïdal : mouvement de mauvais augure si non amorti. 
 
- soleil : sert à bronzer et à faire voler les planeurs en générant vents et ascendances. 
 
- soucoupe : accessoire du bar de l’escadrille. Quand des vieux pilotes en ont entassé un certain nombre ils se laissent parfois aller à parler de soucoupes qui volent ! 
 
- sustentation : réaction au déplacement, consommateur d’énergie, de l’air vers le bas. 

 
T      - télécommande : d’abord à câbles puis par radio et maintenant par télévision. 
 
- tangente : trajectoire recommandée à l’atterro. Curieusement, un atterro tangent est mal considéré !
 
- taupe : animal vicieusement fouisseur sévissant sous les pistes en herbe qu’il encombre de ses déblais. 
 
- tire ! : précède ou suit son contraire : pousse ! Parfois accompagnés de : droite !…droite !…non, l’autre ! 
 

U      - utile : tout objet pouvant avoir un destin modéliste : parasol, lunettes de soleil, petite laine, habits déjà tachés, fauteuil                  pliant, bouteille de jaune, glaçons… 


V       - vertical : procédé d’atterrissage à usage unique, sauf pour les hélicos. 

 
 - voltige : acrobatie policée et volontaire. 


W    - watt : produit du volt et de l’ampère, 736 fois plus faible que le cheval. 
 
 - wâouh ! : accompagne l’apparition d’un nouveau et beau modèle aérien ou féminin . 


X      - X (suivi d’un numéro) : initiale de prototype. 


Y      - y va bien ! : expression du pilote satisfait. 


Z       - zizi : bout de machin qui dépasse , néfaste à l’aérodynamique . 

 
- zut ! : expression (polie) du pilote déçu par la casse de l’aéronef dont il n’est évidemment pas responsable. 

Date de création : 02/12/2015 00:36
Catégorie : La vie du club - Les pensées de Bernard
Page lue 1500 fois

Vol-dos Bar

Désolé, réservé aux membres

Archives Nouvelles

+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
Vous êtes ici :   Accueil » Lexique aéronautique
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  165224 visiteurs
  4 visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!